Amandine Diot - Ara buffon

Votre perroquet vous parle… Regardez-le

Amandine Diot

Educatrice d’oiseaux et comportementaliste

Publié en juillet 2016

Tous les animaux parlent ! Et en particulier les perroquets … Ils vous transmettent en permanence des messages. Lorsque vous saurez les détecter et les comprendre vous constaterez vite les bénéfices que cela apportera à votre relation.
La communication n’est pas seulement vocale, le langage du corps aussi est très important dans les relations homme / animal. C’est la seule qui vous assure une relation fiable, stable et durable. Et vous permet d’anticiper les comportements de votre animal.

Amandine Diot - Ara chloropere jeux

Les postures peuvent vous en dire long sur un comportement. Vous devez d’abord considérer la posture globale de votre perroquet : droit, tendu vers l’avant, le corps en arrière…. Puis analyser les « zones clefs de communication », les principales étant situées au niveau de la tête.

La posture générale

Un oiseau ayant une posture « neutre » doit avoir le corps droit, la tête légèrement en avant. Un perroquet ayant le corps basculé vers l’avant cherche à revendiquer quelque chose (une zone, un objet, un congénère…) si vous parlez perroquet vous comprendrez  « si tu touches à çà je vais me mettre en colère ! ». Un perroquet ayant le corps penché vers l’arrière est sur la défensive, comprenez donc « garde tes distances sinon je vais passer à l’attaque, ou m’enfuir ! ».


Amandine Diot - Ara attitude training

A gauche, un Ara Chloroptère avec une attitude menaçante et à droite un Ara de Buffon présentant un comportement de retrait. En arrière-plan, un badaud !


De manière générale le plumage doit être bien placé, chaque plume à sa bonne place. Un plumage gonflé traduit souvent un oiseau à la santé défaillante et donc à prendre rapidement en considération. Ce mal-être s’accompagne souvent d’un œil mi-clos et d’un dynamisme en berne.

Un oiseau ayant un comportement assez apathique conserve le plumage gonflé sur une période significative. Attention ne pas confondre : lorsque l’oiseau gonfle son plumage juste avant de s’ébrouer (cela dure quelques secondes) ou avec un oiseau au repos (qui reste attentif), dans les deux cas ce sont des animaux en bonne santé.


Amandine Diot - Cacatoes calopsitte training

Callopsitte en position de repos : plumage gonflé avec un œil rond et attentif.

Les « zones clefs de communication »

 

La tête

Une grande majorité des expressions sont renvoyées par le faciès, ce qui est aussi valable chez les perroquets. Les yeux sont l’élément à prendre en compte en priorité, car ils transmettent beaucoup d’informations, le bec a aussi une place importante dans la communication.

Certaines espèces traduisent leurs émotions par les modifications de couleurs de la peau des joues. Je pense aux Aras ararauna, Aras militaires, Ara de Buffon … très sensibles à ces « rougissements » qui traduisent soit une grande excitation (dans la majeure partie des cas) soit de la peur (j’ai rencontré cette situation seulement sur un Ara de Buffon au caractère timide et peureux).

Amandine Diot - Ara buffon Ara de Buffon sous le coup de l’émotion, ses joues rouges l’ont trahi ![/caption]

Les yeux

Les perroquets sont capables de contrôlé leur iris, vous le voyez se rétrécir ou se dilater, afin d’affiner un point d’observation (un peu comme un zoom d’appareil photo).

Un perroquet inquiet cherchera à analyser la source de sa préoccupation, suivez le regard de votre perroquet et vous trouverez la réponse !

L’excitation peut aussi être un facteur de rétrécissement de la pupille, il est généralement accompagné de vocalises.

Méfiez-vous d’une pupille extrêmement dilatée qui veut souvent dire « ah ! C’est quoi ça ! C’est flippant !!! » Et qui anticipe généralement une fuite brutale et souvent dangereuse.

Amandine Diot - Ara chloropere jeux

Notez la pupille ultra dilatée. Dans ce cas elle traduit l’excitation chez ces Ara Chloroptère pressés de découvrir ce nouvel enrichissement.


Le bec

Le bec est la zone de touché par excellence chez les psittacidés donc en permanente activité. Les perroquets sont des espèces « proies » et ne sont donc équipés pour le conflit ! Leur seul atout physique est leur bec et s’il s’avère inefficace il ne leur reste que la fuite ! Le bec est donc un paramètre à prendre en compte dans la communication comportementale de votre perroquet.

Un bec ouvert est souvent une mise en garde, un « attention, je ne veux pas, reste où tu es… ». attention à ne pas confondre avec un baillement !


Amandine Diot - Ara chloropere jeux

Un bec ouvert est souvent une mise en garde.


Les ailes

Un perroquet écarte les ailes de nombreuses manières, chacune ayant une signification.

Les ailes écartées accompagnée d’un secouage de tête vertical est signe d’intimidation ou d’excitation extrême, attention au coup de bec à suivre si vous n’êtes pas vigilants.

Un oiseau aux ailes fermées et décollées du corps, avec une posture vers l’arrière traduit souvent un comportement de retrait ou de soumission.

La queue

Il arrive que votre perroquet secoue la queue lorsqu’il est posé ou en vol. Il veut vous dire que tout va bien pour lui, qu’il est heureux !

Amandine Diot - Ara chloropere jeux

Un ara chloroptère content de voler et qui l’exprime en secouant ses longs plumes de queue.


Le langage corporel est primordial pour assoir une bonne communication entre votre perroquet et vous. Ces petits signes qu’il vous envoie en disent long sur ses motivations, ses intentions et ses comportements à venir. Alors soyez attentifs !

Conditions d’utilisation / reproduction des textes
Copyright © Mon Perroquet et/ou auteurs des textes 2016 à 2026
Tous droits réservés