Les oiseaux et l’entraînement médical

Amandine Diot

Educatrice d’oiseaux et comportementaliste

Publié en février 2018

L’entrainement médical

Au cours de ces dernières décennies, l’entrainement médical des animaux s’est considérablement enrichit. De nombreux professionnels ont permis  sa diffusion et sa vulgarisation. Ce « medical training », comme le nomme nos amis Anglais, est d’une importance incroyable dans plusieurs domaines comme l’amélioration du bien-être, le suivit de santé, l’étude des comportements, la maitrise de la reproduction …

Pour réussir à entrainer son animal aux soins médicaux, il est impératif de travailler en confiance et en collaboration avec lui. Et cette collaboration s’établie grâce au conditionnement opérant et au renforcement positif.  Ces techniques permettent de faire accepter des situations potentiellement stressantes ou inconfortables.

Ce sont les entraineurs de mammifères marins qui adopté en premier ces techniques de travail collaboratif, et qui ont ouvert la voie et surtout démocratisé le « medical training » au reste du  monde animalier (grands singes, félins, grands mammifères, reptiles et bien sur les oiseaux…).

Pourquoi cette méthode a si bien fonctionné ? Tout simplement parce que nous nous sommes rendus compte qu’il était préférable de faire coopérer l’animal plutôt que de le contraindre sous la force, le stresser, l’anesthésier, le contentionner ….

Les oiseaux et le training médical

Les oiseaux ont de grandes capacités pour apprendre (je ne vous apprends rien…) et ils réagissent merveilleusement bien au renforcement positif. C’est peut-être une des raisons pour lesquelles les entrainements médicaux avec des oiseaux sont de plus en plus communs. Nous avons pu constater ses bienfaits notamment en termes de diminution du stress, facteur négatif dans bon nombre de situation (pathologie, relationnel, …). De nombreuses études existent à ce sujet et prouvent scientifiquement que ces paramètres sont nettement plus bas lorsque l’animal agit de manière spontanée. (La mesure du stress se fait par analyse sanguine.)

Ces entrainements apportent énormément au suivit vétérinaire. Il permet non seulement un meilleur suivit de santé mais il permet aussi à l’oiseau de vivre positivement un acte vétérinaire (soin, prise de médicaments…).

L’entrainement médical permet aux perroquets de s’investir de manière volontaire dans la taille des ongles, la prise de médicaments volontaire, l’ouverture des ailes, l’entrée volontaire en cage de transport, manipulations diverses, la pesée … Les perroquets entraînés au médical training avec les méthodes de renforcement positif sont très volontaires et ont tendances à reproduire les comportements demandés au-delà de nos demandes car ils sont demandeurs de renforcements.

Le training permet aussi de travailler des oiseaux agressifs et ainsi de diminuer leur comportement.

Ces entrainements peuvent aussi être réalisés avec des oiseaux n’ayant aucun contact avec l’humain (ne se laissant pas porté sur la main).

Voici des exemples d’entrainement médical :

  • Autoriser un examen tactile général
  • Autoriser la palpation du bréchet et du muscle de la poitrine
  • Le stationnement: Se tenir debout pendant un certain temps sur un perchoir désigné.
  • Le ciblage : toucher ou diriger une partie du corps vers un point donné
  • Le déplacement: Pour passer d’un emplacement à un autre emplacement désigné. (Cet entrainement est surtout utile lorsqu’il y a un blocage pour passer une porte, une pièce…)
  • Le A à B: Pour passer du point A au point B
  • La mise en caisse: l’oiseau doit entrer volontairement, rester en place sereinement. La boite de transport doit ensuite être déplacée sans que l’oiseau  montre des signes de stress
  • La pesée : se placer et rester immobile sur la balance jusqu’à la lecture du poids
  • Présenter ses pattes pour l’examen
  • La pédicure : permettre le limage des ongles
  • La contention : permettre l’enveloppement dans une serviette
  • Permettre le contact avec une compresse ou autre matériel
  • La prise de médicaments volontaire

Photos :

  • Barça, Youyou du Sénégal, photo de Estelle VILLERET
  • James, Gris du Gabon, photo de Martine Massa
  • Ara Ararauna, photo de Muriel

Conditions d’utilisation / reproduction des textes
Copyright © Mon Perroquet et/ou auteurs des textes 2016 à 2026
Tous droits réservés