Je fais des graines germées pour mon perroquet

Amandine Diot

Educatrice d’oiseaux et comportementaliste

Publié en Février 2017

L’alimentation de nos perroquets de compagnie demande d’être abordée avec attention.  Au même titre que pour nous, son importance est de premier ordre car elle influe sur d’autres domaines comme la santé, le bien-être, les besoins et comportements naturels, l’espérance de vie, la prévention des maladies, le dynamisme …

« Que ton aliment soit ta seule médecine »

Hippocrate, 460-370 av. J.-C.

Les graines germées, qu’est-ce que c’est ?

Certains propriétaires de perroquets intègrent des graines germées dans l’alimentation de leurs oiseaux. Pour les obtenir, il faut laisser Dame Nature travailler un peu (quelques dizaines d’heures suffiront)!

Sous l’effet de l’eau et d’une température correcte, une graine sèche se développe et produit ainsi un germe. C’est  à ce stade que l’on parle de graines germées.

Pourquoi consommer des graines germées ?

C’est une méthode simple pour agrémenter un aliment sain à la ration.  Par comparaison aux graines sèches ou aux extrudés, les graines germées sont plus riches en éléments nutritifs notamment en vitamines, calcium, potassium, magnésium et des oligo-éléments (surtout fer, sélénium et zinc). Elles sont aussi faibles en graisses car le processus de germination utilise la graisse contenu dans la graine pour démarrer le processus de croissance (ce qui réduit la graisse stockée dans les graines).

Teneur en vitamines (mg/kg) avant et après 5 jours de germination – blé
Extrait de “Découvrez les graines germées, livre de culture” Marcel Monnier éd. Vivez Soleil

Depuis que je donne des graines germées à mes perroquets je constate que :

  • Tous adorent çà ! C’est un aliment appétant et apprécié de tous, petites ou grandes espèces.
  • Il est très apprécié par les jeunes en cours de sevrage puisque les graines se décortiquent facilement
  • Donne un plumage plus fournit, plus brillant et plus éclatant
  • Facilite énormément la repousse des plumes lors des mues ou dans des cas de picage.
Amandine Diot - Ara chloropere jeux

Inclure les graines germées dans l’alimentation

Vous pouvez sans problème inclure les graines germées à a ration quotidienne de vos perroquets. Pour ceux qui choisiraient d’en distribuer ponctuellement, privilégiez les périodes de reproduction et de mue (coûteuse en énergie pour nos oiseaux).

3 façons d’apporter des graines germées à votre perroquet

Il est important de choisir des graines adaptées aux oiseaux que vous avez : de petites perruches ou de grands aras ne mangent pas tout à fait les mêmes graines !

Pour cela vous pouvez :

  1. Faire germer les graines de votre mélange traditionnel (pensez à retirer les fruits secs, croquettes et autre agréments)
  2. Acheter un mélange de graines ou des graines germées toute prêtes (vous en trouverez facilement en magasin bio)
  3. Faire votre propre mélange

Mélange de graines germées toute prêtes achetées en magasin

Quelles graines choisir ?

Vous pouvez pour ainsi dire faire germer n’importe quelle graine. Le mélange peut être unique (un seul élément) ou bien varié (vous combinez différentes graines).

Pour les perruches

Le plus souvent on utilise une base de millet jaune (entre 30 et 40 %), du blé (15 à 20%), de l’avoine (15% minimum), millet blanc ( 10 %), cardy (5%), riz paddy ( 5 à 10 %), alpiste (5%) , sarrasin (5%).

Pour les perroquets et  les grands aras

Le plus souvent les mélanges sont faits à partir de : cardy (20 %), riz paddy (10 à 15 %), sarrasin (5 %), blé (10 à 15 %), maïs(20 %), pois (mélange vert, blanc et marbré) (20 %), vesce (2 %), dari (2 %), chanvre (2 %).

Ma recette

J’utilise un mélange universel (adapté à toutes nos espèces donc de la perruche  au grand ara).

Le mélange est décrit en dose / élément. Vous n’avez plus qu’à prendre une dosette plus ou moins gros pour varier la quantité globale du mélange !

3 ½  maïs

3 ½ tournesol

3 ½ mélange pigeon

1 ½ riz paddy

1 cardy

1 avoine

½ blé

D’autres graines simples à faire germer seules ou en mélange

L’alfalfa, reine des vitamines

C’est une des semences les plus faciles à faire germer et une des plus complètes du point de vue nutritionnel. Riche en protéines, sels minéraux, (calcium, fer, magnésium, potassium, phosphore), et surtout en vitamines A, B1, B2,B9, B12, C, D et E.

La lentille, un basic

Ce sont les graines les plus simples pour débuter. Les lentilles contiennent des acides aminés indispensables. Autre avantage de taille : ses minéraux. Elle est aussi riche en potassium, fer (la lentille brune en est la plus riche) , magnésium, ou encore le phosphore.

Le brocoli, antioxydant naturel

Riche en antioxydants, le brocoli est un atout santé. En glissant des graines germées de brocoli dans l’alimentation, on s’assure d’un bon apport en vitamines et en minéraux.

Le sarrasin, riche en tous points

Le sarrasin contient des protéines, des acides aminés (8) et des minéraux. Il est très riche en fibres ce qui fait de lui un élément très nourrissant et satiétant.

La carotte, sous toutes ses formes

La carotte germée a un goût très amer. Il est intéressant de la mélanger à des variétés plus neutres comme l’alfalfa. Elle est riche en sels minéraux et vitamines B, C, D et E et évidemment en carotène (provitamine A).

Le quinoa, roi d’Amérique du Sud

Délicieuse graine riche en protéines, Phosphore, Calcium, Fer et en vitamines B et E. Vous pouvez faire germer le quinoa acheté pour la cuisine, elle germe très bien.

Le radis, détoxifiant par excellence

Il détoxifie le foie et draine les reins, le radis convient contre l’obstruction des voies respiratoires et les états congestifs. Le goût poivré de la graine germée en fait un aromate de choix. Toutes les variétés de radis peuvent germer, le radis à bout rond et le Daïkon étant ceux qui germent le mieux. Attention, comme il fermente assez facilement, il est bon de le rincer plus fréquemment (3 x par jour) et comme il se déshydrate aussi plus facilement de l’humidifier suffisamment.

L’Azuki, une richesse venue d’Asie

Ce petit haricot d’origine asiatique est cultivé depuis des siècles. L’Azuki a une jolie couleur rouge et offre un germe court blanc. Il germe très bien avec des graines de la récolte de l’année. Réputé pour sa richesse en protéines, vitamines B1, B2, fer, calcium et potassium.

Le riz, un classique revisité

Pour utiliser le riz en graine germée, vous devez utiliser des graines non décortiquées (le riz paddy par exemple). Vous devrez être généreux avec l’humidité pour réussir votre germination (le riz pousse tout de même dans les rizières !). Après la récolte, vous pouvez le cuire, à maximum 40° afin de le ramollir tout en gardant ses valeurs énergétiques. Riche en amidon assimilable, il contient des éléments minéraux (cuivre, magnésium, phosphore, soufre, etc …) ainsi que des vitamines B1, B2, B3, B6, C.

L’avoine, bon pour les muscles

Très riche en substances grasses, hydrates de carbone et sels minéraux (sodium, fer, calcium, magnésium phosphore), il est très utile en cas de manque de tonus musculaire, nerveux ou psychique. Aliment type des régions nordiques et saisons froides.

Le haricot mungo, légumineuse colorée

Le haricot mungo est riche en acides aminés (puisqu’il comporte les 10 à lui tout seul) ainsi qu’une teneur en fibres élevée.

Comment faire germer ses graines en 5 étapes ?

Etape 1 : La préparation

Pour une bonne réussite, choisissez des graines de qualité (bio si possible).

Rincez vos graines à l’eau claire.

Etape 2 : le bain

Ensuite laissez tremper le mélange pendant 12 h (du soir pour le lendemain matin), dans une eau propre.

Comptez  1 volume de graines pour 4 volumes d’eau, les graines doivent tremper dans un volume d’eau convenable. Je vous conseille de mettre vos graines à tremper au réfrigérateur, vous réduisez ainsi le développement de bactéries indésirables.

Etape 3 : le tamis

Après ces 12 h de trempages (ne pas laisser plus), rincer abondamment les graines à l’eau claire dans une passoire ou un tamis. A ce stade là, vous obtenez des graines trempées.

Une fois rincées, placez-les dans le germoir. Vous pouvez aussi laissez les graines tel quel dans la passoire. Dans tous les cas, pensez à disposer un récipient en dessous pour récupérer l’eau.

Trouver son germoir

Les germoirs se trouvent facilement sur internet ou en magasin.

Vous pouvez aussi fabriquer un germoir maison. Avec un bocal ou un tamis.

Etape 4 : le travail de Dame Nature

En 24 – 48 h vos graines vont germées. La durée varie en fonction des graines utilisées, de l’humidité, de la chaleur…. Pensez à rincez votre mélange au moins deux fois par jour afin qu’il conserve son humidité.

Si vous souhaitez distribuer des graines ayant beaucoup de germes optez pour une germination à température ambiante. En revanche, si vous souhaitez obtenir une germination modéré, préférez une germination au frais (réfrigérateur).

Une fois que le germe sort, vous pouvez le donner à vos oiseaux. Même à l’état de « point blanc » ce germe à toute sa valeur, pas la peine d’attendre qu’il ait trop poussé (ainsi vous limiter le développement de mauvaises bactéries). De plus, une pousse de graine trop grande peut endommager ou perforer les intestins de votre oiseau (surtout valable pour les grosses graines ou les noix).

Etape 5 : A la gamelle !

Vous pouvez servir vos graines germées seules ou bien en accompagnement du reste de la ration de fruits et légumes ou autres (extrudés, noix…).

Si vous le souhaitez, avant de distribuer vos graines germées, vous pouvez ajouter à votre mélange :

(Les doses sont reprises sur le même principe que précédemment)

½ mélange exotique

½ millet

½ mélange canari

½ coquille d’huîtres

Ceci apporte un côté « croquant » au mélange et satisfait les petits perroquets qui raffolent des petites graines !

Pourquoi mes graines n’ont pas germées ?

  • Un trempage trop long (supérieur à 24 h).
  • Des graines trop sèches, donc un manque d’humidité. Il faut donc les rincer plus souvent.
  • Une température trop élevée entraine des moisissures.
  • Une température trop basse empêche la graine de se développer.

Conservation et hygiène

Les graines germées sont des produits rapidement périssable, je vous conseille de conserver vos graines, une fois germées, maximum 48h après récolte et bien évidemment au réfrigérateur.

Pensez à distribuez à vos oiseaux des quantités modestes, car  ce mélange doit être consommé rapidement. L’excédent devra être jeté.

Si une mauvaise odeur ou des moisissures se développent, jetez tout sans aucune hésitation, vos oiseaux risquent d’être très malades.

 

Petite astuce :

Pour limiter la propagation de bactéries, champignons, parasites ou autre indésirables, vous pouvez utiliser quelques gouttes d’extrait de pamplemousse, un puissant germicide naturel. Cette astuce est surtout judicieuse par de chaudes journées.

Les graines germées sont un véritable atout pour la santé de votre perroquet, adoptez-les ! Vous pouvez aussi en profiter pour les inclure à votre propre consommation alimentaire !

 

Conditions d’utilisation / reproduction des textes
Copyright © Mon Perroquet et/ou auteurs des textes 2016 à 2026
Tous droits réservés